Quel type de bougies pour l'inflammation des appendices prescrits en gynécologie?

Le processus inflammatoire des organes génitaux féminins nécessite un traitement approfondi et sérieux, car les défaillances de ce système ont des conséquences dangereuses. Le plus grave d'entre eux est l'infertilité, dont la préhistoire prend sa source dans l'inflammation des appendices (annexis).

Au stade initial de l’annexite, les bougies de traitement ont un puissant effet anti-inflammatoire et antibactérien qui peut vaincre cette maladie. À la température du corps, les bougies fondent, sont absorbées par la membrane muqueuse et constituent un traitement efficace.

Ainsi, les suppositoires anti-inflammatoires pour l'inflammation des appendices en gynécologie se sont révélés positifs dans le traitement de cette maladie.

Façons de traiter les annexites

Le traitement des annexites contient plusieurs principes de base:

  • traitement des annexites avec antibiotiques, anti-inflammatoires, etc. la thérapie;
  • physiothérapie;
  • endoscopie, à l'aide de laquelle les trompes de Fallope soudées sont disséquées;
  • traitement dans des conditions de sanatorium.

En outre, avec le traitement général est largement utilisé topique: onguents, tampons avec des solutions anti-inflammatoires, des bains.

Quel type de bougies sont prescrits pour les annexites?

Pour comprendre quelles bougies pour les annexites doivent être utilisées, vous devez en déterminer la cause. Il existe trois types de suppositoires prescrits dans le cadre d'un traitement complexe de l'inflammation aiguë des appendices:

  1. Analgésiques - sont administrés par voie rectale;
  2. Anti-inflammatoire - sont administrés par voie rectale;
  3. Antibactérien - vaginal.

Les composants actifs du suppositoire sont absorbés par la muqueuse vaginale et atteignent rapidement le site du processus inflammatoire. Dans la plupart des cas, des bougies pour annexites sont utilisées pour éliminer la douleur et les crampes au bas de l'abdomen.

Examinons maintenant plus en détail les bougies elles-mêmes (noms), qui sont le plus souvent prescrites aux femmes pour le traitement complexe des annexites:

  • Polyhanks - bougies avec un effet antibactérien prononcé;
  • Les bougies à la belladone - utilisées pour les annexites de gauche et de droite, sont un excellent analgésique. Il est possible d'utiliser ces bougies même pendant la grossesse.
  • Movalis - bougies qui ont un effet analgésique prononcé d’action prolongée (jusqu’à 12 heures);
  • Fluomizin - suppositoires qui ont un effet antibactérien prononcé;
  • Indométhacine - ont un effet antipyrétique et anti-inflammatoire. Contre-indications: ulcère gastrique, problèmes de foie, pathologie du rein, altération de la formation du sang, 3ème trimestre de la grossesse;
  • Diclofenac - soulager l'inflammation, engourdi. Possède un effet antipyrétique.

Ainsi, après avoir examiné les bougies anti-inflammatoires, qui sont le plus souvent prescrites pour l'inflammation des appendices en gynécologie, nous voyons qu'elles ont un certain nombre de contre-indications. Par conséquent, vous ne devriez pas expérimenter d'auto-traitement, mais plutôt faire appel à un professionnel.

Bougies antibactériennes

Les principaux antibiotiques pour les annexites comprennent:

  1. L'azithromécine ou zomax est un antibiotique dont la couverture est très large. En tant que médicament pour le traitement de la sphère urogénitale, il est utilisé pour les annexites, la cervicite (inflammation du col de l’utérus), l’urétrite non noro-auriculaire et la blennorrhée.
  2. Le métronidazole est un antibiotique du spectre d'action urogénital (pour le traitement des organes urogénitaux). Produit en comprimés. Le plan de traitement et la quantité de médicament sont définis par le médecin.
  3. Ceftibuten ou cedex est un antibiotique efficace contre un certain nombre de microbes (entérobactéries, streptocoques, gonocoques) qui causent des annexis. Il est produit principalement en capsules.
  4. L'érythromycine est un antibiotique de la chlamydia et de la mycoplasmose urogénitales. Facilement remplacé par d'autres moyens de cette série. Il est appliqué uniquement avec la permission du médecin.

N'oubliez pas que la prise d'antibiotiques peut non seulement être «prescrite», mais également être interrompue. Même s'il semble aux patients que "tout est fini".

Movalis

Cet anti-inflammatoire non stéroïdien élimine efficacement les signes d'inflammation et soulage les douleurs abdominales basses à long terme dont souffrent les personnes souffrant d'annexite. Le traitement par un tel agent dure 5-6 jours, au cours desquels il est nécessaire d’injecter 15 mg de médicament dans le vagin.

Pour les contre-indications, les moyens devraient inclure: période de lactation, grossesse, pathologie du coeur et des vaisseaux sanguins, maladie du rein et hémorroïdes.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle peut aider avec les annexites. Les plantes les plus efficaces pour lutter contre cette maladie chez les femmes sont l'utérus du pin, la camomille et l'oie d'argent.

  1. Camomille. Prenez des fleurs de camomille (2 c. À soupe) et couvrez-les avec un verre d'eau bouillante. Il est nécessaire d’insister sur la composition pendant 40 à 60 minutes, puis de la filtrer à l’aide d’une gaze en pressant soigneusement la matière première. La décoction de camomille de magasin doit être au réfrigérateur. Infusion de durée de vie - pas plus de 3 jours.
  2. Borovaya utérus. Prenez la quantité requise de bore utérus séché dans un rapport de 1 cuillère à soupe pour 1 tasse d’eau, remplissez-la avec de l’eau bouillie purifiée à une température ne dépassant pas 80 degrés et laissez reposer pendant environ 20 minutes. Buvez la teinture une heure avant les repas trois fois par jour pendant un quart de tasse, pas plus de deux mois de cycle continu.
  3. Oie argentée. Versez 2 cuillères à soupe d'herbe sèche avec 2 tasses d'eau bouillante et laissez infuser pendant 60 minutes. Puis filtrez la composition avec de la gaze et versez dans un récipient en verre. Pour les douches préparer une infusion plus concentrée de 5 cuillères à soupe de potentilla et 2 verres d’eau.

Ces herbes ne devraient pas être utilisées pendant la grossesse, l'allaitement et l'intolérance individuelle. En outre, les perfusions de Potentilla sont strictement interdites aux patients souffrant d'hypotension artérielle, de viscosité sanguine élevée, de colite.

Loading...

Laissez Vos Commentaires