Engourdissement de la langue - qu'est-ce que cela signifie?

L'engourdissement de la langue dans la pratique médicale est considéré comme l'une des variétés de paresthésies.

Cette sensation désagréable s'accompagne d'une sensation de picotement ou de picotement. Cela provoque une gêne et parfois une excitation sérieuse.

Les causes de ce symptôme peuvent être complètement inoffensives, ne nécessitant pas de traitement spécial. Mais il existe également des facteurs qui menacent les complications graves, nécessitant donc une intervention médicale immédiate.

Causes d'engourdissement de la pointe de la langue - qu'est-ce que cela signifie?

L'engourdissement de la pointe ou de toute la surface de la langue peut être provoqué par une très grande variété de raisons que même un spécialiste expérimenté ne peut pas toujours comprendre.

Une sensibilité accrue de cet organe est associée à un grand nombre de terminaisons nerveuses sur ses muqueuses, ainsi qu'à un apport sanguin abondant. L'exposition à certains stimuli entraîne le fait que la langue commence à faire mal, ou "devient engourdie".

Les causes les plus courantes d'engourdissement de la pointe de la langue chez les adultes sont les suivantes:

Médicaments

Certains types de médicaments, parmi d’autres maux, ont parmi la liste des effets secondaires et un phénomène aussi désagréable que l’engourdissement de la langue. Ce risque augmente en cas d'ingestion longue et incontrôlée ou de surdosage du médicament.

Les antibiotiques, les antihistaminiques et les préparations hormonales peuvent engourdir le bout de la langue. Certains types de médicaments antimicrobiens, antiseptiques ou antimycotiques, notamment ceux utilisés en thérapie locale et pour la rééducation de la cavité buccale, peuvent également provoquer l'apparition de ce type de paresthésie.

Réaction allergique

Les allergies alimentaires, les articles d'hygiène buccale (rinçage, dentifrices, gels de blanchiment des dents faits maison, etc.), le chewing-gum peuvent provoquer un engourdissement du bout de la langue.

Parallèlement à cela, il peut y avoir d'autres symptômes désagréables - démangeaisons, rougeur des muqueuses, sensation de brûlure. S'il y a des signes d'allergie à un produit particulier, le contact avec l'allergène doit être immédiatement exclu, sinon la situation ne sera pas limitée à un engourdissement de la pointe de la langue.

Manipulations dentaires

La plupart des patients se plaignent d'avoir une sensation d'engourdissement dans la bouche après l'installation d'une prothèse artificielle. Mais d'autres interventions dentaires avec l'utilisation d'anesthésiques locaux peuvent entraîner une gêne temporaire dans la bouche. Si l'engourdissement de la langue ne disparaît pas, même après la fin de l'anesthésie, il est urgent de consulter un médecin qui a effectué la manipulation.

Anémie ou carence en vitamines

L’engourdissement de la pointe de la langue peut être l’un des symptômes de l’anémie ferriprive ou de l’avitaminose B-12. En plus de la gêne subjective ressentie par le patient, il existe également des déviations visibles. Au cours de l'examen, on peut remarquer en particulier que la langue est devenue lisse, brillante, comme recouverte de vernis. Parallèlement à cela, son hyperhémie prononcée est notée.

Les mamelons disparaissent de la surface de la membrane muqueuse de l'organe, le dessin devient flou ou totalement invisible. C'est en combinaison avec ces symptômes manifeste un engourdissement qui peut affecter à la fois la pointe et la zone entière de la langue.

Le stress

Une tension nerveuse constante ou un stress chronique est l'une des causes les plus courantes d'engourdissement de la pointe de la langue. L'apparition d'un tel symptôme suggère que le système nerveux est au bord de l'épuisement et ne résiste pas au stress psycho-émotionnel.

Changements d'âge

Un engourdissement de la pointe de la langue est souvent observé chez les femmes ménopausées et les femmes ménopausées. En liaison avec les changements hormonaux, une violation de l'activité régulatrice des centres de l'ANS se produit.

En conséquence, la membrane muqueuse de la langue et de la bouche peut devenir progressivement plus fine, ce qui provoque une violation de l'innervation de la langue. Pour commencer, un engourdissement ne peut être noté que dans la région de la pointe de cet organe, puis il passe progressivement sur toute sa surface. Par la suite, une paresthésie de la cavité buccale dans son ensemble est possible.

GERD

La maladie de reflux s'accompagne d'un reflux du contenu de l'estomac dans l'œsophage. Le contact avec l'acide chlorhydrique sur les muqueuses du corps entraîne leur irritation, qui s'accompagne de brûlures d'estomac et de éructations acides avec une odeur désagréable. Mais ce ne sont pas les seuls symptômes de la maladie.

Il se caractérise également par un engourdissement de la pointe de la langue, car le suc gastrique pénètre non seulement dans l'œsophage, mais peut également atteindre la cavité buccale. L'aspiration avec de l'acide chlorhydrique viole l'innervation de la langue, ce qui engendre une sensation d'engourdissement ou de brûlure, de pincement.

La grossesse

Les causes d'engourdissement de la pointe de la langue chez les femmes enceintes peuvent être à la fois sûres et extrêmement graves, nécessitant une intervention médicale obligatoire. Aux premiers stades de la période de gestation, ce symptôme est associé à des modifications hormonales survenant dans le corps de la femme. Habituellement, cette situation est sans danger et ne nécessite aucune intervention médicale.

Mais si l'engourdissement de la pointe de la langue survient soudainement en fin de grossesse et s'accompagne d'un gonflement, d'une augmentation de la tension artérielle, de vertiges, de nausées ou d'un évanouissement, il s'agit d'un signe extrêmement défavorable. Ce complexe symptomatique indique le développement de la prééclampsie - toxicose tardive. La situation est dangereuse pour la vie de la mère et de l'enfant et nécessite l'hospitalisation immédiate d'une femme enceinte.

Le tabagisme

Les récepteurs de la langue sont très sensibles à tout stimulus externe. Le tabac, en particulier de qualité médiocre ou trop forte, est un tel fait que les récepteurs du langage sont gênants. Il en résulte un engourdissement de la pointe ou de la totalité de la surface de l'organe, une augmentation de la salivation, une sensation d'amertume et d'autres symptômes désagréables apparaissent après la cigarette fumée. En outre, plus une personne fume de cigarettes par jour, plus son engourdissement est intense et fréquent.

L'effet de hautes ou basses températures sur les muqueuses de la bouche. L'enthousiasme excessif pour les boissons chaudes ou froides entraîne une perturbation temporaire de l'activité des récepteurs du langage. Le résultat est une sensation de brûlure et / ou un engourdissement.

Surdose de caféine

L'utilisation excessive de café ou d'autres boissons énergisantes à base de caféine peut également engourdir le bout de la langue. Ce symptôme s'accompagne généralement d'une transpiration accrue, d'une tachycardie, de nausées, d'une excitabilité psychomotrice et physique accrue.

Conséquences de l'anesthésie par inhalation

L’anesthésie par inhalation (en particulier l’éther) est une cause assez courante d’engourdissement du bout de la langue ou de la membrane muqueuse de la totalité de la cavité buccale. C'est un effet secondaire rapide mais très désagréable de l'anesthésie générale qui, en règle générale, ne nécessite pas de traitement.

Des causes plus dangereuses d'engourdissement de la langue

Toutes les causes ci-dessus d'engourdissement de la pointe de la langue ne sont pas dangereuses. Mais il existe un certain nombre de pathologies, dont un symptôme peut être une telle déviation. En particulier, une telle anomalie se manifeste souvent à l’arrière-plan:

  • infarctus du myocarde;
  • accident vasculaire cérébral;
  • troubles de la circulation cérébrale;
  • sclérose en plaques;
  • diabète sucré (avec neuropathie diabétique);
  • Borréliose (maladie de Lyme);
  • l'hypothyroïdie, qui s'accompagne d'une production insuffisante de thyroxine et de triiodothyronine;
  • tumeurs du cerveau ou de la moelle épinière qui compriment les nerfs innervant la langue;
  • intoxication grave avec intoxication à l'éthanol, aux métaux ou aux toxines.

Toutes ces conditions nécessitent un traitement obligatoire, alors n'hésitez pas à consulter votre médecin.

Symptômes associés

Un seul symptôme est l’engourdissement de la pointe de la langue. Souvent, les gens se plaignent également de la présence de:

  • faiblesse musculaire générale;
  • changements ou perte totale de perception du goût;
  • faiblesse des muscles du visage;
  • sensation de picotement dans la langue;
  • douleur dans les yeux;
  • altération de la fonction visuelle;
  • douleur dans la langue, le visage ou la bouche.

Ces symptômes ne sont pas critiques, mais leurs causes doivent être établies. Il est particulièrement important de demander l’aide d’un médecin si l’engourdissement de la langue est accompagné de:

  • troubles de la conscience jusqu'à sa perte complète;
  • hallucinations;
  • changement brusque de comportement;
  • dysfonctionnement du sphincter anal, qui se manifeste par une incontinence fécale;
  • miction spontanée;
  • problèmes d'élocution;
  • soif constante;
  • perte de poids brutale ou au contraire gain de poids;
  • engourdissement ou mobilité limitée d'un côté du corps;
  • mouvements spontanés et incontrôlés;
  • problèmes de déglutition et de respiration;
  • mictions fréquentes, etc.

Un engourdissement de la pointe de la langue et de tels symptômes ne doivent pas être ignorés. Il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible et de procéder à un examen afin d'éviter les effets néfastes sur la santé.

Diagnostics

Si vous ressentez un engourdissement persistant du bout de la langue, consultez un médecin. Tout d'abord, vous devez passer un examen par un thérapeute, après quoi il peut diriger le patient vers un médecin plus spécialisé:

  • cardiologue;
  • un dentiste;
  • un neurologue;
  • un gastroentérologue;
  • endocrinologue.

Lors de l'examen initial, le patient doit se rappeler:

  • quels médicaments il prenait récemment, quelle était leur posologie, combien de temps le traitement avait duré et s'il / elle avait d'autres plaintes concernant la manifestation de symptômes suspects;
  • quelles maladies ils ont souffert l'année dernière;
  • quel est son régime alimentaire
  • quels produits d'hygiène (jusqu'à dentifrice et brosse) est utilisé par lui pour prendre soin de la cavité buccale;
  • Suit-il la routine quotidienne et quels sont ses principes fondamentaux?

Si la consultation initiale et l'anamnèse n'ont pas permis de déterminer la cause de l'engourdissement du bout de la langue, le patient est envoyé pour des examens supplémentaires:

  • analyse d'urine;
  • test sanguin clinique général;
  • test sanguin pour les hormones;
  • analyses de sang et d'urine pour la teneur en sucre;
  • examen neurologique;
  • ECG;
  • Échocardiographie;
  • EEG, etc.

Si nécessaire, on peut attribuer une imagerie par résonance calculée ou magnétique de la région cervicale ou du cerveau.

Comment se débarrasser de l'engourdissement du bout de la langue?

Si les causes de l'engourdissement de la pointe de la langue résident en présence de maladies du système neuroendocrinien ou cardiovasculaire, de l'oropharynx ou des dents, seul le médecin peut traiter le traitement. Le schéma thérapeutique dépendra des résultats des tests et des études instrumentales.

Dans le cas où la paresthésie de la langue est liée à l'influence de facteurs non pathologiques, il est possible de s'en débarrasser à l'aide des mesures suivantes:

  1. Rince-bouche avec une solution sodo-saline. Pour sa préparation, vous devez dissoudre une cuillerée à thé de sel de mer (ou de table) et la même quantité de soda dans un verre d'eau tiède. Vous pouvez également ajouter au mélange 3 gouttes d’iode. Bien mélanger et utiliser 3 à 4 fois par jour pour se rincer.
  2. Rincer la perfusion d'oropharynx à base de plantes. Pour le faire cuire, vous devez préparer 1 c. À thé. sauge, camomille et écorce de chêne avec un verre d'eau bouillante. Garder au frais, puis filtrer. La procédure de rinçage doit être effectuée 3 à 5 fois par jour. Les herbes ci-dessus peuvent être appliquées séparément. Au lieu de cela, la perfusion peut être préparée à partir de chélidoine ou d’hypericum.
  3. Les applications avec l’argile de mer et l’huile de pêche, ainsi que l’huile de rose musquée ont un effet positif. Pour une compresse, vous avez besoin d'un chiffon, d'une gaze ou d'un bandage naturel et propre. Il doit être abondamment humidifié à l'huile et appliqué sur le bout de la langue. Tenez 10 à 15 minutes, puis décollez. Après cela, il n'est pas recommandé de manger ou de boire pendant une demi-heure.

Habituellement, de telles procédures aident à résoudre le problème dans les 2-3 jours, surtout si l’engourdissement de la langue a été causé par la consommation de drogues ou de boissons chaudes. Mais si l'amélioration ne se produit pas ou si d'autres symptômes ont rejoint la paresthésie, l'auto-traitement doit être arrêté. Dans ce cas, seul un médecin peut vous aider.

Loading...

Laissez Vos Commentaires